• Ziguinchor : La Fédération départementale des Daaras d’El Hadj Ousmane Fansou Bodian en connexion avec la communauté musulmane
  • Ziguinchor/UASZ/1ère École Thématique sur la Promotion de l’agriculture durable face aux changements climatiques : Pour favoriser les échanges sur les recherches et pratiques agricoles face à ce phénomène
  • Bignona : BBY affute ses armes pour la reconquête des bastions perdues
  • Ziguinchor : Coalition autour du « Maad de Casamance »
  • Ziguinchor/Classement des réceptifs hôteliers : Pour une conformité entre le service offert et les normes standardisées

Casamance/Ousmane Diémé : Enseignant, élu et …… promoteur agricole

Scoopsdeziguinchor.com : Donner envie aux hommes et aux femmes, et notamment à la jeunesse, de s’installer en milieu rural pour mener des activités agricoles à même de leur assurer un niveau de vie comparable aux autres catégories socioprofessionnelles ! C’est toute l’ambition d’Ousmane Diémé cet enseignant à la retraite et ancien adjoint au maire de Ziguinchor ; et qui, après un cursus professionnel et politique bien rempli, a décidé de retourner dans son Baila natal pour se consacrer exclusivement au travail de la terre. Et c’est d’ailleurs dans son quartier de Katipeu qu’Ousmane Diémé entend ainsi atteindre l’autosuffisance alimentaire et promouvoir à sa manière l’emploi en milieu rural à travers l’aménagement d’une exploitation familiale de 4 ha. Et pour que jeunesse s’inspire !     

testimg1

C’est une exploitation agricole intégrée, productive, rentable adossée à une bonne maitrise de l’eau avec une min-forage déjà fonctionnelle ! Une exploitation de 4 ha (dont 1,5 ha pour l’heure exploitée), qui est ainsi moins dépendante des aléas climatiques et qui regorge de toutes les variétés cultivées et consommées en Casamance. Il s’agit, entre autres, du manioc, du niébé, du maad, du ditakh, des haricots, des citronniers, des orangers, de la papaye, du niébedaye, des manguiers, du cajou, etc.

C’est dire qu’au moment où le contexte est marqué sous nos cieux par l’émigration des jeunes vers les pays d’Europe, Ousmane Diémé prône pour le retour de cette frange de la population en milieu rural et vers la terre. Car convaincu que la terre (qui ne ment pas) peut rendre possible l’autosuffisance alimentaire et la sécurité alimentaire et assurer, du coup, aux jeunes une vie décente. Et ce grâce à l’activité agricole sous-tendue, argue-t-il, par une diversification des espèces culturales. C’est d’ailleurs tout le sens de son investissement pour la terre et au profit de sa progéniture. Une manière également pour cet enseignant à la retraite, ancien directeur d’écoles, ancien adjoint au maire de Ziguinchor, Président régional des parents d’élèves de Ziguinchor et aujourd’hui acteur de développement de se donner en exemple pour la jeune génération plus que jamais obnubilée par les mirages de l’occident. Car pour Ousmane Diémé l’objectif visé à travers son engagement pour la terre est de promouvoir l’emploi en milieu rural, de créer des emplois agricoles durables pour les jeunes, d’améliorer la sécurité alimentaire, de lutter contre la pauvreté, de sécuriser et de diversifier la production agricole, de s’activer dans l’élevage, etc. Ousmane Diémé sur  les raisons qui l’ont poussé à investir et à s’investir dans la terre !

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2019-08-16 01:26:20
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 11 à 20 sur 483
Précédent Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)