• Dakar/Table de Paix : La paix en Casamance portée au pinacle par toutes les forces vives
  • Sénégal : L’ISAD rend hommage à l’ambassadeur Pape Oumar Ndiaye
  • L’honneur d’un homme et la gloire d’un pays Par Yoro Dia
  • Ziguinchor/Diagnostic d’attractivité de la Casamance : Pour un label « Casamance »
  • (VIDEO) Robert Sagna Président du GRPC : « Le MFDC a une difficulté de leadership. Et donc gérer ce processus est assez difficile »

Ziguinchor/Kafountine : 12 apiculteurs de la région outillés pour booster la filière apicole

Scoopsdeziguinchor.com : Douze (12) apiculteurs membres de l’Association des Apiculteurs du Sénégal (APISEN) et recensés au niveau des trois départements de la région de Ziguinchor ont bénéficié pendant 10 jours à Kafountine d’une session de formation axée sur les techniques de construction de ruches et de ruchettes. 12 bénéficiaires qui ont en outre reçu chacun des matériels et outils nécessaires à la construction de ruches ; et qui seront également les points focaux de l’APISEN au sein de leurs localités respectives. Toute chose rendue possible par la Région du Grand-Est et l’Entente Interdépartementale de Ziguinchor en collaboration avec l’APISEN   

testimg1

C’est connu ! L’apiculture est un maillon essentiel de l'agriculture. Car en plus de produire des quantités de miel, les abeilles auxiliaires essentielles à l’agriculture œuvrent, en butinant les fleurs, à la pollinisation des plantes qui produiront graines et fruits pour notre alimentation quotidienne. C’est d’ailleurs fort de l’importance de l’apiculture dans l’alimentation des ménages et dans l’économie locale, que l’Association des Apiculteurs du Sénégal (APISEN)/Ziguinchor mise sur les fonds baptismaux en 2015 dans le but d’organiser les acteurs dans une organisation interprofessionnelle pour booster la filière apicole, a décidé d’accompagner les apiculteurs de la Basse-Casamance par la mise en place d’un projet de renforcement de leurs capacités et de leurs connaissances en matière apicole. C’est tout le sens de l’organisation d’une session de formation de 10 jours qui a mobilisé à Kafountine, arrondissement de Kataba I, 12 apiculteurs des départements de Ziguinchor, Bignona et Oussouye. Une session de formation dont la clôture a eu le mercredi dernier à Kafountine en présence du sous-préfet de Kataba I, du coordonnateur du Gescod, des autorités de l’Entente interdépartementale de Ziguinchor, celles de la commune de Kafountine et de plusieurs acteurs et partenaires au développement.

Cette activité initiée par l’Entente Interdépartementale et la Région du Grand-Est et portée par le Gescod a été conduite en partenariat avec APISEN-Ziguinchor (Association des apiculteurs du Sénégal). La Région du Grand-Est dont le financement de cette activité a permis aux participants d’être imprégnés et formés par rapport à la construction de ruches modernes en ciment et de ruchettes en bois servant à piéger les colonies d’abeilles afin de les transvaser ensuite au niveau des ruches. Daouda Badji apiculteur à Niaguis et bénéficiaire de cette formation témoigne ! Non sans manquer de disséquer sur l’engagement pris d’un commun accord entre tous les bénéficiaires et l’APISEN qui sera chargée de vérifier sur le terrain le respect de leur pacte.

C’est dire que tous les participants ont ainsi  allié théorie et pratique au cours de ces 10 jours de formation ; car au-delà de la construction de ruches et de ruchettes et des visites dans les ruches pour la mise en pratique de leurs connaissances sur les abeilles, tous ont eu droit à une formation sur la santé des abeilles, le fonctionnement des ruches, la récolte et le conditionnement du miel, etc. Autant d’expériences pratiques et théoriques qui vont leur permettre de jouer le rôle de point focal et diffuser à large échelle ces connaissances acquises lors de cette formation ; et ce, au niveau de leurs localités respectives. Et pour mieux accompagner les apiculteurs de la région dans le cadre du développement de la filière locale, la Région Grand-Est, l’Entente Interdépartementale de Ziguinchor en collaboration avec l’APISEN ont doté en outre chaque participant de matériels, de tenue d’apiculture voire d’outils nécessaires pour la construction de ruches. Et ce, en plus d’un manuel élaboré par l’APISEN sur l’apiculture en Casamance et qui détaille les enseignements de formation et les techniques de construction de ruches. Le sous-préfet de Kataba I, le vice-président de l’Entente Interdépartementale e Ziguinchor ont, en présence du coordonnateur du Gescod et du président de l’AISEN Ziguinchor, procédé à la remise de ces matériels.

Le sous-préfet de Kataba I pour qui sa présence à cette cérémonie de clôture de cette session de formation traduit l’intérêt que les autorités étatiques accordent à la filière apicole. Suffisant pour remercier tous les acteurs et partenaires qui ont rendu possible la matérialisation d’une telle activité. L’autorité sous-préfectorale a en outre émis le vœu de voir se dérouler d’autres sessions de formation au niveau de son arrondissement ; et ce, notamment dans le secteur de la pêche.

Ainsi dans le cadre de ses activités touchant le secteur agricole, l’APISEN/Ziguinchor s’est engagée à accompagner les apiculteurs de la région dans le développement de l’apiculture locale par la mise en place d’un projet de renforcement de la filière apicole. Un objectif difficile à relever mais un grand défi qu’entend relever Etienne Manga et son équipe aux vues des énormes potentialités et des nombreux avantages qu’offre la filière apicole. Ce dernier qui a fait face à la presse au terme de cette session de formation revient ici sur la pertinence de leur démarche et sur les contours de cet atelier de 10 jours.

En effet, ce projet vise le développement de l’activité apicole par l’aménagement des espaces propices à l’apiculture; par des formations et des dotations en matériels et outils pour la pratique de l’apiculture moderne. Ce sont donc 12 apiculteurs qui ont ainsi eu droit à cette formation sur les techniques de construction de ruches et de ruchettes ainsi que sur le fonctionnement des ruches et la vie des abeilles. Une activité qui a bénéficié du concours financier de la Région du Grand Est. Hugo Durand Bourreau coordonnateur du GESCOD est revenu face à la presse sur le sens et la justification de ce projet, sur leur partenariat avec l’APISEN, les thématiques avant de tirer le bilan de ces 10 jours de formation.

Quelle est la pertinence d’une session de formation au profit d’apiculteurs de la région de Ziguinchor ? Les objectifs ont-ils été atteints ? Comment l’Entente Interdépartementale de Ziguinchor compte-telle s’impliquer davantage pour booster le développement économique de la région ? Quid de la diversification de ses partenaires et bailleurs ? Autant de préoccupations qui interpellent l’institution interdépartementale de Ziguinchor et soumises ici à l’appréciation de Mamadou Lamine Sora secrétaire exécutif de l’Entente.

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2019-07-01 00:35:31
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 483
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)