• Ziguinchor/UASZ/1ère École Thématique sur la Promotion de l’agriculture durable face aux changements climatiques : Pour favoriser les échanges sur les recherches et pratiques agricoles face à ce phénomène
  • Bignona : BBY affute ses armes pour la reconquête des bastions perdues
  • Ziguinchor : Coalition autour du « Maad de Casamance »
  • Ziguinchor/Classement des réceptifs hôteliers : Pour une conformité entre le service offert et les normes standardisées
  • Ziguinchor : YMCA évalue le projet AMPA Awagna

Ziguinchor : Le nouveau DG de Senelec prend ses marques et surfent sur les programmes en cours

Scoopsdeziguinchor.com : Après avoir fini de visiter les sites de Dakar, le nouveau directeur général de Senelec Papa Mademba Bitèye a réservé sa première sortie officielle à Ziguinchor. Une démarche qui s’inscrit dans le cadre de son calendrier de prise de contact avec le personnel de Senelec dans les réseaux non-interconnectés ; et occasionnant pour lui de disséquer sur les projets/programmes réalisés ou en cours de réalisation et sur les défis majeurs qui attendent Senelec

testimg1

Le nouveau directeur général de Senelec a mis à profit sa tournée dans la capitale du sud le 18 juin dernier pour, entre autres, rencontrer le gouverneur, visiter le service distribution, la sous station, la centrale de Boutoute et s’entretenir avec le personnel de Senelec. Une tournée d’une importance capitale, selon lui, et qui, s’inscrit dans le cadre de l’équité territoriale qui est de faire en sorte que toutes les zones du Sénégal puisse, dit-il, bénéficier de l’électricité. Et sur le choix de Ziguinchor ? Papa Mademba Bitèye est d’avis que Ziguinchor est aujourd’hui une zone dans laquelle beaucoup d’investissements sont faits. «  La centrale que nous venons de visiter nous rassure parce qu’elle assure la couverture de la ville et elle fait partie des centrales les plus modernes de Senelec » a-t-il indiqué. Face à la presse en marge de cette visite au niveau de la centrale de Boutoute, le directeur général de Senelec a fait cas du montant des investissements de sa structure s’élève à 38,5 milliards FCFA. Et parmi ces 38,5 milliards FCFA il y a, estime-t-il, ce projet de poste de Ziguinchor qu’il a eu à visiter et qui va relier toute la zone sud jusqu’à Dakar. Il s’est à cet effet réjoui de constater que la demande qui est là pourra être prise en charge intégralement par ce poste et qu’on pourrait même disposer, poursuit-t-il, d’ouvrages de secours au niveau des transformateurs et des lignes. « En termes de performance et de disponibilité nous avons tout ce que nous voulons comme centrale de référence au niveau de Ziguinchor. Donc il n y aura pas de problème de disponibilité de la production et on pourra couvrir toute la zone » a rassuré le Dg de Senelec. Une manière pour Papa Mademba Bitèye de monter toute l’importance accordée à l’électrification de cette zone compte tenu de son potentiel économique et compte tenu, note-t-il, des possibilités que Senelec aura avec les pays limitrophes. A ce propos, le DG de Senelec a fait cas d’une mission qui s’est déplacée à Sao Domingo en Guinée-Bissau pour voir les possibilités de coopération pour leur fournir l’électricité. Il s’agira en quelque sorte de réaliser, selon lui, ce hub énergétique que le président de la république leur a fixé comme objectif en essayant de rayonner dans toute la sous-région et en attendant de meilleures perspectives qui permettront à Senelec d’avoir, argue-t-il, les tarifs les plus compétitifs pour ce pays. Papa Mademba Bitèye pour qui ce sera également le cas pour l’intégralité du pays. Car sur ces 38,5 milliards FCFA, informe-t-il, c’est presque 60 postes de transformation qui seront installées, un peu plus de 500 kilomètres de lignes moyenne tension et plus de 1000 kilomètres de réseau basse tension. « Pendant longtemps le vrai problème a été la production qui a mobilisé nos efforts. Le défi de la production est aujourd’hui gagné, il reste maintenant à gagner le défi majeur qu’est le réseau électrique et dont le président de la république nous exhorte à faire davantage d’efforts » martèle-t-il. Le DG de Senelec qui a au passage lister une batterie de programmes en cours dont celui de Calpatarou qui s’élève à 9,9 milliards FCA, le programme avec PAZ, le programme d’accès universel PAMASEL. Toutefois, Papa M Bitèye demande tout juste aux populations d’être un peu plus clément avec Senelec. « Car même si les financements sont là, il faut au préalable faire les études, les études d’impact et réaliser les travaux ; toute chose qui prend un temps incompressible ». Dixit Mademba Bitèye pour qui l’objectif qui leur a été assigné est d’avoir un taux d’électrification d’au moins 30% dans chaque département et que l’accès universel soit aussi effectif à l’horizon 2025. Suffisant pour inviter les populations de veiller sur les ouvrages et à faire moins d’agressions sur les câbles électriques comme celle notées il y a quelques jours à Diamniadio où un câble a été coupé. 

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2019-06-28 13:26:48
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 490
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)