• Casamance/Disparition de l’Abbé Diamacoune Senghor : 13 ans après, l’unité du MFDC toujours en question
  • Ziguinchor/Randonnée Découverte : Ziguinchor Randonnée Club et Club Dieuppeul Derklé pactisent pour une noble cause
  • Guinée-Bissau : Une armée en mode « rébellion » et maillon faible de la démocratie
  • Ziguinchor/Incendie : La maison du délégué de quartier de Grand-Dakar a pris feu
  • Ziguinchor/Filière anacarde : Aboubacar Camara DG de Cajou D’or liste les difficultés du secteur

Bignona: Mandouard étrenne une ferme villageoise moderne

Scoopsdeziguinchor.Com :  Le secrétaire d’Etat à l’Accompagnement et à la Mutualisation des Organisations paysannes, Moustapha Lô Diatta, a procédé samedi à la réception de la ferme villageoise moderne de Mandouard d'un coût de 30 millions de francs, dans le département de Bignona (Sud), a constaté l’APS.

testimg1

D’une superficie de 9 ha, la ferme, qui polarise les villages de Boureck, de Boutolate et de Mandouard dans la commune de Coubalan, est réalisée par l’Agence nationale d’insertion et de développement agricole (ANIDA).

Elle est reliée à la Route nationale 4 par une piste en terre. Elle dispose d’une clôture grillagée et d’un mur de façade de 4 m de part et d’autre du portail, des équipements de pompage et d’éclairage, d'un système d’irrigation par aspersion et de bâtiments.

Moustapha Lô Diatta a déclaré que cette nouvelle réalisation dans le département de Bignona ''témoigne de la volonté de l’Etat de lutter contre l’insécurité alimentaire et le chômage des jeunes''.

Elle va aussi ''renforcer la dynamique de paix en Casamance'', a ajouté M. Diatta qui a inauguré en février dernier la ferme villageoise de Kafesse, dans le département de Bignona.

''La réception de cette ferme adossée à la maîtrise de l’eau constitue un véritable levier de développement économique et social de la zone'', a-t-il ajouté.

‘’L’opération de mise en valeur démarre une fois que la ferme est réalisée. La finalité, c’est que les agriculteurs produisent, vendent bien et gagnent de l’argent’’, a souligné le directeur général de l’ANIDA, El Hadji Malick Sarr.

Il a fait savoir que son agence a l’ambition d’introduire la production animale (aviculture) dans cette ferme villageoise, tout en excluant la possibilité d’aller l’arboriculture fruitière.

M. Sarr a promis l’extension de la ferme dans laquelle il est prévu une diversification de productions maraichères. 

‘’Pour la première campagne agricole, l’ANIDA a déjà mis à la disposition des agriculteurs des semences, des engrais et des produits phytosanitaires et du petit matériel agricole’’, a-t-il dit.

L’objectif est de permettre aux exploitants de la ferme d’avoir un fonds de roulement pour leur assurer une autonomie pour poursuivre leurs activités, a fait savoir El Hadji Malick Sarr.

Il a indiqué que l’agence a déjà affecté sur place un technicien en horticulture pour former et encadrer les agriculteurs pour une bonne exploitation de la ferme villageoise.

 

Source : aps.sn

Auteur: La Rédaction
Date de publication: 2015-05-09 19:03:59
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 495
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)