• Ndongo Ndiaye Conseiller en Sport du Chef de l’Etat : « Il faut reprendre le travail à la base pour continuer à jouer les grands rôles en Basket en Afrique »
  • Ziguinchor/Lutte contre la criminalité : Le Haut Commandant de la Gendarmerie nationale Jean Baptiste Tine dope ses troupes
  • Non ! Ce sont plutôt les « notables » des autres Régions du Sénégal qui ont besoin d’être briefés par le GRPC.
  • Dépasser la rente démocratique ! Par Yoro Dia
  • Diouloulou : Les populations en colère contre les défaillances du réseau électrique

Ziguinchor : 1000 tonnes d’arachides bloquées devant la Suneor

Scoopsdeziguinchor.Com : La société d’oléagineux Suneor, née des cendres de la Sonacos/Eiz traverse-t-elle l’une des crises les plus importantes de son histoire à Ziguinchor. Cela a tout l’air, au vu du blocage dont elle est l’objet depuis samedi dernier. En effet, les chauffeurs et transporteurs de Ziguinchor ont refusé de décharger 47 camions soit au moins 1000 tonnes d’arachides dans les seccos de la capitale sud du pays jusqu’à ce qu’ils entrent en possession de leurs 100 099 000 FCFA dus par la suneor.
testimg1

L’information est donnée mardi, par le président et le secrétaire général de la section locale du syndicat des transporteurs du Sénégal. MM. Mor Guèye Diagne et Abdou Badji ont expliqué que la société d’oléagineux doit d’une part aux transporteurs une somme de 100 099 000 FCFA alors qu’aux opérateurs économiques de la région, elle devrait pas moins de 1 655 571 000 FFCA.

Selon toujours ces responsables syndicaux, leurs homologues de la Suneor détiendraient par devers eux une vingtaine de factures impayées appartenant à ces derniers. Ces factures auraient été obtenues après que les transporteurs et les opérateurs eurent pré-financé l’acheminement des graines d’arachides de la brousse vers les seccos de l’usine, à Ziguinchor. Résultat, un cinquième des graines collectées dont le poids est estimé 9246 tonnes, aurait été déchargé. Maintenant, lassés d’attendre que ce préfinancement soit remboursé, les transporteurs sont obligés de hausser le ton pour se faire entendre et, subséquemment, entrer dans leurs fonds.

Interrogé, le directeur régional de la Suneor, M. Babacar Mbodji, n’a pas jugé nécessaire d’apporter une réplique aux allégations des transporteurs. Il informera simplement qu’une rencontre a été tenue mardi entre les deux parties et qu’une solution aurait été trouvée. « D’ailleurs, des responsables plus habilités feront une déclaration à la presse, dans les heures à venir » a-t-il dit.

Auteur: Mohamed FAMA
Date de publication: 2009-01-21 03:22:43
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 501
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)