pub
  • Le MFDC condamne le cambriolage des lieux de culte catholiques à Ziguinchor
  • CASAMANCE : Le mouvement M3K projette une vidéo de Salif Sadio dans le maquis
  • « Non à l’usage pervers de la loi contre la primauté de la légitimité en démocratie ! » dixit J-M F. BIAGUI
  • L’armée nationale fait une importante saisie de chanvre indien au nord de Diouloulou
  • Le footballeur international français Ousmane Dabo promet un terrain synthétique à l’école de football qui porte son nom.

Ziguinchor : Des Elus locaux en croisade contre les ordures ménagères et les déchets

Scoopsdeziguinchor.com : La gestion des ordures ménagères, des eaux usées et pluviales, des déchets médicaux et industriels a été au cœur d’un atelier initié ce week-end par le Réseau des Elus Locaux pour l’Environnement, les Ressources naturelles et le Cadre de vie de la Casamance naturelle (RELEV). Il s’est agi pour ces élus avec à leur tête le 1er vice-président du Conseil régional de Ziguinchor de concevoir un document qui sera porté à l’appréciation du pouvoir central et au niveau des bailleurs
testimg1

L’épineux problème des ordures ménagères est très préoccupant surtout dans les cités urbaines. Quand on se promène dans nos villes le constat qui se dégage est que le ramassage des ordures pose problème du fait de la non participation des populations à l’amélioration de leur cadre de vie et de l’absence d’un système réel de traitement des déchets. Pour le 1er vice président du conseil régional de Ziguinchor, il fallait donc, dans le cadre de la décentralisation, réfléchir avec des partenaires sur la conception d’un document qu’il faudra porter ensuite au niveau de l’Etat central. « La finalité est donc d’élaborer un document de base contenant toutes les réflexions, suggestions et propositions de solutions allant dans le sens d’un changement de comportement qui sera par la suite validée » a souligné Mamadou Lamine Sora.

Le 1er vice président du conseil régional de Ziguinchor de poursuivre que ce plan d’action va aboutir à certains projets sur de petites unités ; et lesquels vont aider les petites communes qui vivent ce problème à se départir très rapidement de ces ordures ménagères. « Le problème des ordures ménagères, c’est depuis la famille qui ne dispose point de la moindre logistique pour résorber ces déchets, contrairement à celle européenne qui dispose de toute une chaîne pour le traitement d’ordures » a-t-il indiqué. C’est pourquoi, le 1er vice-président du conseil régional de Ziguinchor est d’avis, qu’à l’instar des pays européens, il urge aujourd’hui de réfléchir à la mise en place d’une chaîne de traitement pour avoir un meilleur cadre de vie a l’échelle locale et régionale. « Quand ce sera un projet structurant, cela va à coup sur intéresser les populations. Et après sa validation par l’Etat central, nous allons le proposer aux partenaires au développement qui auront à accompagner la région et les communes à régler définitivement ce problème » soutient Mamadou Lamine Sora.

Quant au président du RELEV Ibrahima Wandi Diémé, il estime que cet atelier est une volonté forte du Conseil Régional de prendre en charge dans toutes les mesures de ses possibilités de sa compétence transférée que constituent en général les questions environnementales. Et cet atelier part, selon lui, du constat que tous font sur l’état des lieux et qui est une réalité. A savoir la gestion des déchets médicaux, industriels, des ordures ménagères et des eaux usées et pluviales. « Toutes choses qui vicient considérablement, martèle le président du RELEV, le cadre de vie qui présage d’une bonne santé. Et Wandi Diémé dans le cadre de la prévoyance, l’intégration cette dimension que constitue l’amélioration du cadre de vie.

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2011-01-04 21:17:27
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 44
Suivant Dernier

Tous les commentaires
exemplebanc
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)