• Un directeur d’école se suicide par pendaison à Tenghory
  • Ziguinchor/Visite Reine d’Espagne ce mercredi : Pour le respect du droit des femmes
  • Sénégal/AIBD : Au-delà du principe de la continuité
  • Sénégal/AIBD : Un hub aérien et un pôle économique
  • LES MOTOS "JAKARTA", PREMIÈRE CAUSE DES CAS D’ACCIDENT DANS LA ZONE DE KAFFOUNTINE (GENDARMERIE)

Oussouye/1ère Edition Foire Economique et Culturelle du Kassa : Une nécessité pour bâtir la paix, le développement et la solidarité dans la sous région

Scoopsdeziguinchor.com : Depuis quelques jours la commune d’Oussouye vibre au rythme de la 1ère Edition de la Foire Economique et Culturelle Internationale du Kassa. Cette foire itinérante initiée par Emmanuel Diouf de l’entreprise Karité-Emma et portée par le maire Edouard Lambal et le conseil municipal d’Oussouye  entend ainsi  faciliter la promotion de la création  artistique et du tourisme dans le Kassa, mais également offrir une belle opportunité d’affaires aux opérateurs  économiques locaux

testimg1

Avec le démarrage de la Foire Economique et Culturelle sous régionale voire internationale du Kassa, le premier du genre à Oussouye, la ville éponyme sera pendant une quinzaine de jours le lieu de convergences des populations du Kassa mais également le principal centre d’intérêt économique et culturel des opérateurs économiques et des promoteurs artistiques de la région de Ziguinchor.

Initiée par Emmanuel Diouf le promoteur de l’Entreprise Karité-Emma, cette Foire économique et culturelle se veut un cadre d’échanges et de découverte des potentialités économiques et des facettes culturelles dont regorge cette contrée qui s’identifie à la zone territoire du Kassa. La cérémonie de lancement de cet événement le samedi dernier au Rond-point d’Oussouye était présidée par le maire Edouard Lambal. Outre ce dernier, cette cérémonie était rehaussée par la présence du Roi d’Oussouye Sa Majesté Sibiloumbaye Diédhiou mais également de plusieurs autorités administratives, politiques, d’opérateurs économiques, des acteurs culturels, etc.

Et à Oussouye comme partout dans ces contrées du Kassa disposant d’un patrimoine culturel, d’une richesse culturelle incommensurable, de pareils événements sont toujours marqués par leurs aspects folkloriques et festifs. C’est pourquoi les chants et danses de l’Ekonkon et du Kumpo assurés par les troupes locales ont tenu en haleine tout au long de cette cérémonie d’ouverture le nombreux public venu de tous les coins et recoins du Kassa.

Procédant d’ailleurs au lancement officiel de la toute 1ère Edition de la foire Economique et culturelle Internationale du Kassa, le maire d’Oussouye Edouard Lambal a d’abord magnifié dans son discours la célébration de cet événement sur cette terre de brassage de cultures multiformes, véritable melting-pot ethnolinguistique, qui a réussi, selon lui, la symbiose la plus parfaite des différentes socio-cultures d’origines diverses et variées. De beaux moments, de belles images qui sont, à ses yeux, la preuve la plus éloquente car reflétant le symbole le plus achevé d’une terre d’intégration et d’uniformisation  des diversités. Et pour l’édile d’Oussouye, c’est d’ailleurs dans le contexte actuel de déperdition culturelle, de perte des valeurs ancestrales que des évènements de ce genre s’imposent comme une nécessité impérieuse pour rebâtir, au-delà du Kassa, la Casamance de la paix, de la solidarité, et de l’hospitalité. Et face à la perte des identités remarquables, Edouard Lambal a exhorté les acteurs culturels, à réinventer le peuple du passé par le culte des valeurs sociétales. Une tache qui consistera à  briser, reconnait il, certaines barrières ancestrales dépassées par les principes universelles, sans saper, ajoute t il, les fondamentaux, les piliers qui sous-tendent le socle inamovible sur lequel repose l’équilibre de notre société. Et toujours dans son discours, le maire d’Oussouye Edouard Lambal est revenu sur le sens de cette foire économique et culturelle international dont le but, a-t-il dit, est de faciliter la promotion de la création artistique et du tourisme dans le Kassa, mais également d’offrir une belle opportunité d’affaire aux opérateurs économiques locaux. Edouard Lambal a pour l’occasion solliciter le sens de l’imagination des uns et des autres, mais aussi beaucoup d’actions afin que les fils d’Oussouye puissent relever ensemble le défi du développement de leur territoire. Et pour gagner ce challenge, le maire d’Oussouye dit compter sur les jeunes mais également sur le soutien indéfectible du Roi d’Oussouye, Sa Majesté Sibiloumbaye Diédhiou parrain de cette toute première édition de la Foire économique et culturelle Internationale du Kassa. Edouard Lambal !

Le Roi d’Oussouye Sa Majesté Sibiloumbaye Diédhiou qui s’est consacré au protocole d’usage en visitant, en compagnie du premier magistrat de la ville d’Oussouye Edouard Lambal et du promoteur Emmanuel Diouf, plus d’une cinquantaine de stands et pris langue avec des centaines d’exposants. Des exposants venus des différentes régions du Sénégal mais également du Mali, de la Guinée-Bissau, de la Mauritanie, du Nigéria, du Bénin, du Niger, du Burkina-Faso, du Maroc, etc.

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2016-02-16 08:28:34
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 424
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)